Swipe to the left
​Chaleur, allergies… Comment bien aérer son logement en été ?
Par Vanessa 31 juillet 2020 10 Vues Aucun commentaire

Maîtrisez pollen et température dans votre habitation

Le printemps et l’été, tant attendus, comportent aussi leur lot de désagréments : température comme allergies au pollen peuvent mettre les organismes à rude épreuve. Des mesures variées permettent de préserver son habitation de la chaleur et des allergènes. Il est en particulier essentiel d’aérer correctement son logement, en suivant quelques conseils très simples.

Avec le retour des beaux jours, bien aérer pour limiter la chaleur

Période de repos et de vacances par excellence, l’été s’accompagne de plus en plus régulièrement de chaleurs importantes, voire caniculaires, qui peuvent être mal supportées par de nombreuses personnes. Des mesures simples et efficaces existent pour préserver son logement de ces conditions éprouvantes.

La température monte déraisonnablement ? Aérez du soir au matin !

La règle la plus importante est de ne pas ouvrir vos fenêtres en journée, mais plutôt le soir, la nuit ou tôt le matin. Il est conseillé d’ouvrir vos fenêtres en grand, volets ouverts, jusqu’à ce que la température soit redescendue à la valeur désirée.

Pour plus d’efficacité, il est souhaitable de créer un courant d’air, en ouvrant deux fenêtres donnant sur des façades différentes de votre habitation. Si votre logement comporte un étage, l’idéal est d’ouvrir au moins une fenêtre à chaque étage, pour que l’air chaud puisse remonter et être évacué pendant que de l’air plus frais pénètre par l’étage inférieur.

Des réflexes simples à acquérir dans votre habitation

Le matin, dès que les rayons du soleil commencent à se montrer insistants, ou à votre départ de votre domicile, fermez non seulement vos fenêtres, mais également stores et volets (notamment ceux des façades les plus exposées durant la journée). Il reste bien entendu possible de déroger à cette règle et d’aérer dans le cas où un orage apporterait soudainement un air plus frais.

Enfin, essayez de ne pas créer vous-même de la chaleur supplémentaire : bannissez le four, limitez les cuissons et essayez plutôt de manger froid. Pensez à bien entretenir (et en particulier à dégivrer) réfrigérateur et congélateur : en dépit des apparences, ces appareils émettent plus de chaleur que de froid, et c’est particulièrement le cas quand ils ne sont pas maintenus en bon état !

Comment aérer pour éviter les allergies ?

Dès le printemps et durant tout l’été, de nombreux pollens sévissent. À la clé, une gêne allant, selon les personnes, d’un inconfort temporaire à un véritable calvaire. Les pollens incriminés, dits anémophiles, car ils sont très légers et véhiculés par le vent, proviennent de plantes et d’arbres variés.

Échapper au pollen et à la température : le principe est le même

En matière d’aération, les recommandations sont proches de celles formulées contre la chaleur. Évitez ainsi d’ouvrir vos fenêtres en journée, tout particulièrement entre 11 h et 17 h : non seulement la concentration en pollen dans l’air est maximale durant cette période, mais cette dernière correspond également au maximum de la pollution industrielle et automobile à laquelle de nombreux allergiques (notamment les asthmatiques) peuvent être très sensibles.

Évitez le pollen et les insectes nocturnes

Il est généralement recommandé d’aérer entre 21 h le soir et 10 h du matin. Vous pourrez également aérer au cours ou peu après un épisode de pluie, une grande partie du pollen de l’air ayant été piégée au sol.

Dans le cas où des insectes indésirables actifs en soirée et la nuit (moustiques, frelons…) profiteraient de ces périodes pour se glisser dans votre habitation, des filtres anti-pollen, largement commercialisés et faciles à poser sur vos fenêtres, pourront apporter à la fois un certain répit aux personnes les plus sensibles au pollen et lutter efficacement contre ces visiteurs indésirables.

Une habitation toujours saine contre le pollen et les allergènes

De manière générale, lutter efficacement contre les allergènes (pollen, poils d’animaux, acariens de la poussière…) demande un entretien régulier et méthodique de votre intérieur. N’hésitez pas de ce fait à changer régulièrement vos housses et vos draps de lit, et à aspirer moquettes, tapis et matelas.

Pour déloger efficacement les allergènes des fibres les plus profondes de vos sols textiles, une shampouineuse ou un nettoyeur vapeur pourront également être vos alliés.

Posted in: Ménage et santé