Comment nettoyer son parquet ?

Nettoyer un parquet ne se fait pas de la même manière que pour un sol en carrelage. Matériau noble et vivant, le bois a en effet des exigences bien particulières. Qui plus est, il existe différents types de revêtements qui devront également dicter vos choix. Heureusement, avec le bon équipement et en connaissant les astuces pour entretenir un parquet correctement, vous verrez que ces sols magnifiques sont à la portée de n’importe qui.

Nettoyer un parquet : quelles sont les difficultés ?

Le véritable obstacle à un nettoyage facile de votre parquet est que celui-ci ne supporte pas l’eau ou, du moins, pas en grande quantité. Cependant, comme le matériau est poreux par nature, il peut aisément avoir tendance à se tacher. Le bois est également fragile et, selon qu’il est vitrifié, verni, ciré ou encore stratifié, vous ne pourrez pas nettoyer votre parquet de la même manière. L’entretien à long terme variera en fonction de ces facteurs.

Le bois massif et les parquets vitrifiés peuvent aussi se rayer très facilement, proscrivant certains outils abrasifs. En revanche, lorsqu’il est bien entretenu, il s’agit d’un matériau sain et qualitatif qui, dans des conditions optimales, pourra durer pendant des centaines d’années.

Finalement, vous découvrirez que conserver un beau parquet au quotidien est relativement peu contraignant, à condition d’appliquer quelques précautions dont vous prendrez vite l’habitude.

Les bons outils pour nettoyer un parquet

Pour retirer correctement la poussière et la saleté non incrustées, passez l’aspirateur une fois par semaine et, entre-deux, utilisez un balai souple. Ce conseil est valable quel que soit le type de parquet, mais il est à noter que pour les sols plus anciens, comme les planchers dont les lames commencent à se séparer sous l’effet du temps, l’aspirateur s’avère d’autant plus indispensable. Soyez en revanche très délicat si vous aspirez un parquet ciré ou vitrifié.

Pour le lavage lui-même, vérifiez bien le type de parquet auquel vous avez affaire. Les planchers scellés supportant un peu mieux le contact avec l’eau, vous pourrez donc employer un aspirateur lavant comme le CrossWave. Cet appareil multitâche aspire et nettoie en un seul geste, divisant par deux le temps d’entretien et assurant un rendu parfait tout en respectant votre sol.

Pour les parquets cirés, en revanche, les choses se compliquent quelque peu. Comme le contact avec les liquides doit être absolument minimal, il convient d’opter pour un système de nettoyage permettant un séchage ultra-rapide. Le modèle SpinWave est un bon exemple de nettoyeur capable de réduire le temps de séchage de vos sols. Légères et simples d’utilisation, les serpillères électriques de ce type sont parfaitement adaptées aux sols délicats.

Les bons produits pour nettoyer votre parquet

Tout comme l’équipement recommandé, les produits à employer pour nettoyer un parquet sont à sélectionner selon la nature exacte de votre sol.

Une fois parfaitement dépoussiérés, les parquets stratifiés et vitrifiés sont à laver (précautionneusement) à la serpillère ou à l’aide d’un appareil dédié. Pour cela, utilisez du savon noir fortement dilué ou un produit détergent doux. Rappelez-vous simplement que plus le produit est concentré et plus vous lavez de cette manière souvent, plus la couche protectrice va s’user, risquant un jour de révéler le bois nu.

Le bois massif, lorsqu’il est huilé, est à laver avec, à nouveau, une solution savonneuse très diluée. À ce nettoyage devra s’ajouter un traitement annuel à l’huile de lin. Idéale pour tous types de bois, elle se trouve facilement en magasin de bricolage.

Le bois ciré, quant à lui, devra recevoir une nouvelle couche de cire tous les deux ans, au minimum.

La terre de Sommières est parfaite contre les taches de gras. Les traces d’eau, quant à elles, partiront avec un peu d’huile de lin. En tout dernier recours (si la tache est définitivement incrustée dans le bois), un ponçage pourra être envisagé.

Quelques astuces pour préserver son parquet

Nettoyer son parquet correctement représente déjà l’un des meilleurs moyens de le faire durer. Cependant, quelques petites astuces supplémentaires valent la peine d’être appliquées.

Par exemple, pensez à poser des patins sous les pieds des meubles et des chaises pour éviter de rayer, ou pire, de créer par inadvertance une indentation dans le bois. De même pour les chaussures à talons, qu’il vaudrait mieux s’abstenir de porter à l’intérieur.

Pour que les lames de parquet conservent leur état impeccable pendant de nombreuses années, essayez aussi de leur offrir un environnement optimal. Trop d’humidité risque de les faire se gondoler. Une atmosphère ambiante trop sèche, en revanche, pourrait provoquer de légères fissures dans le bois. Il s’agit, autant que faire se peut, d’éviter tout écart brusque de température ou de niveau d’humidité

En dernier lieu, la meilleure manière de profiter pleinement de son plancher, c’est d’accepter de le voir évoluer au fil des années. Les petites imperfections peuvent se vivre comme autant de souvenirs d’un foyer où chacun se sent chez lui et donner à votre parquet un charme inimitable.